mercredi, novembre 16, 2005

Botanique toi-même


Il arrive pile à temps, cet après-midi, juste avant que je t’envoie des mots trop acides pour toi.

Le manque est trop grand aujourd’hui. J’ai la nausée.

Arrivée à Bruxelles, Cirque Royal. Je tends mon ticket pour Cali à l’ouvreur. « Cali, c’est pas ici, c’est au Botanique ». Je crois que je perds un peu la tête. Botanique. J’hésite. Un quart de seconde. Je refile mon ticket à une jeune femme un peu hystérique, déjà en nage et le visage couvert de plaques rouges à l’idée de voir son idole. Et je me casse. Quelques rues de Bruxelles. J’essaie de ralentir le pas. Je n’y arrive pas. Alors je reprends le train. Dans l’autre sens. Des pensées-cyclotrons traversent mon esprit à toute volée. En deux temps trois mouvements, je suis ici.

Une amie m’envoie un sms depuis une salle d’attente. Elle a en main un magazine féminin. Dedans, un texte de moi pour toi. Je ne comprends pas bien. Mon histoire a échappé à tes couleurs pour se retrouver sur du papier glacé au blanc clinique.

Si je ne suis pas noyé dans le thé et le sucre d’ici là, je reprends la route avec mon accordéon, ce week-end. Trois concerts, dont un tout seul. I. me ramènera un peu d’air de là-bas et je sourirai… Aucun intérêt à jouer seul. J’avais envie de me faire peur. C’est malin. Maintenant, j’ai un peu peur.

« Le bonheur est entré dans mon cœurrrr, une nuit par un beau clair de luneuuuu ». Michel Vaucaire

Envie de lui. Et de tango.

Dessin d'Irène Tétaz

3 Comments:

Anonymous kocorosie@hotmail.fr said...

J'aime tes mots, la lumière qu'ils dégagent. Ta musique. Celle de ta plume, celle de ta vie.
J'aime ton amour, ta passion, qui innervent ces pages.
J'aime Bruxelles, souvenir d'une vie meilleure , d'une vie de douceur, de rire et d'amour.
Si j'avais eu la chance d'avoir un frère, j'aurais tellement aimé que mon frère, ce fut toi. Si tu veux, je peux t'envoyer des pépitos, ainsi que du bon thé. Si cela te fait plaisir, ce serait pour moi le moyen le plus simple de te rendre un peu de la lumière que tu m'apportes. Merci, jeune homme, ton univers m'apaise et me montre que ,si Dieu est mort, l'Amour ne l'est pas.

Je me permets de t'envoyer des bisous pour les moments où ça va moins bien.

J'espère avoir de tes nouvelles..

jeu. nov. 17, 10:08:00 PM  
Anonymous Moonshine said...

Envie de tango? ;-)

dim. nov. 20, 08:02:00 PM  
Blogger rutabi said...

C'est marrant, je vois ce dessin, je l'aime beaucoup. Je décide de faire un tour sur Ggogle pour faire une recherche sur Irene Tetaz et je tombe sur ça :http://www.irenetetaz.com/

???
:-)

Je t'embrasse très fort.

jeu. nov. 24, 12:03:00 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home