jeudi, mars 16, 2006

Victoria et champs de patate


Les héroïnes austères de l’époque victorienne, en robes bouffantes et colifichets ridicules, qui tombent dans les pommes à chaque coup de sang en hurlant comme des dindes sur l’échafaud, et qui se remettent de leurs émotions en s’épongeant la tronche avec des mouchoirs de soie brodés m’emmerdent. Ca c’est dit. Je ne sais pas pourquoi je pense à ça là, tout de suite, mais c’est dit. Peut-être l’excès d’adverbes en –ment du traducteur d’Henry James qui se regardait traduire ou alors, je ne comprends plus rien à rien. A moins que le vieil Henry, tout fraîchement débarqué de ce côté de l’Atlantique, ne soit tombé si amoureux de l’Angleterre et de sa verve fin XIXème qu'il en a intégré les excès.

Me suis chopé un an, l’air de rien. Prends ça dans ta face. Sais pas trop si ça me plaît, d’avoir une année de plus chaque treizième jour de mars. Je me tâte encore.

Voulais dire quelque chose. Un truc qui vient de s’envoler à la lecture du mail d’un ami violoniste. Je relis et relis et rerelis ses lignes. Il est question que notre trio fasse la première partie du concert de Kusturica à Limoges en 2007. Je m’assure que le mail n’est pas une monstrueuse blague destinée à affoler tout musicien moyen qui le recevrait, et dont je ferais partie. En tout cas, je ne sais pas si je dois m’écrouler de rire devant l’opportunité ou trembler de peur… Jouer des morceaux des Balkans avec mes pauvres doigts de Belge, devant Kusturica, ça me troue le cul.

Expo avec trois p’tits potes, J. et ma chef. Armand Simon a mis dix ans pour digérer complètement les Chants de Maldoror avant de délivrer une suite de dessins en noir et blanc qui sont parmi les plus beaux de son œuvre.
- ‘Sieur, c’est noir comme dessin. C’est sordide. Moi j’vous dis, il n’aurait jamais dû lire « Les Chants de Maldoror », c’est pas bien !

Mon amoureux, outre que je l’aime plus que mille champs de chips poivre et sel, m’a offert les dernières notes d’Emilie, qui valent elles aussi leur lot de patates, et que je m’injecte en boucle. J’ai envie de faire une chorégraphie avec lui sur « Fleur de Saison », de nous mettre au milieu de la Grand-Place, le transistor à fond, et de danser pour tout le monde.

Demain il arrive et je me sentirai à nouveau complet.

4 Comments:

Anonymous Nath672411@hotmail.com said...

Waouw!!!
Rien que des bonnes nouvelles, tout ça!!!
Il y a des jours où on a envie de dire "Merci la vie, Merci Cri...!"
Bon week-end

sam. mars 18, 10:52:00 AM  
Anonymous Anonyme said...

Le Cabinet STRATEGY NETCOM � Miami http://www.corporate-de.com propose depuis 1998 des d�localisation par la cr�ation et l'incorporation de soci�t�s au Delaware

sam. mai 20, 08:15:00 AM  
Anonymous Anonyme said...

Le Cabinet STRATEGY NETCOM � Miami http://www.corporate-de.com propose depuis 1998 des d�localisation par la cr�ation et l'incorporation de soci�t�s au Delaware

dim. mai 21, 05:46:00 AM  
Anonymous Noloiv said...

Je ne savais pas que tu étais musicien!Si je peux me permettre, tu joues de quel instrument?

dim. oct. 08, 10:51:00 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home